lundi 12 juin 2017

L'arche inuit / Fragments de l'archi-nuit, 2018 [extrait].


[11/06/2018] Piétinements pas un mot est-ce effet de l’heure déjà plus d’un mot, seul sauvetage cette rivière d’alcools où je puis étancher toute soif à tout instant, et m’effondrer ivre-mort à deux pas du liquide : où sommes-nous ? Un jardin sous l’aveuglant soleil, aveuglant à ce point que je demeure parfois yeux clos de longues secondes dans l’errance, au risque d’une percussion, tel arbre ou alors ce muret donnant sur l’oliveraie datant de temps archaïques. Je ne donne les clés d’un accès à ce jardin qu’à toi seule : rejoins-moi, l’accès est la mort même, y rirons, en rirons, et il y aura circulation ou échos d’éclats jusqu’en bas, charriés par un vent léger, jusqu’en bas où l’on lève le visage, mais l’indiscernable seul, la source doit être d’un autre lieu, dit-on, alors l’on cherche la recherche s’éternise, devenant tout le sens d’exister (éther, [12/06/2018] Un sentier d’en arrière du volcan, cratère froid, zones aux cendres froides stagnant dans l’air épuisé ; une végétation sauvage s’étend jusque vers son contrebas, l’excursion prend fin, parcours des diverses artères centrales du quartier historique où peut-être décider d’une trêve, arrêt devant telle vitrine où les antiquités figurent avec ordre certain, chaque pièce datée, description fine de la provenance mondiale : vases, tableaux, sculptures, manuscrits rares, caisses métalliques (rappelant le Litterarium). Et, visible au travers du vitrage, à peine éclairée dans les profondeurs de la boutique, une bibliothèque incluant incunables et livres plus récents mais dans l’édition originale, comme le signale l’écriteau central lisible cette fois depuis la porte marquée d’un « closed » sur papier quelconque, or une présence ou sa seule ombre, depuis l’arrière salle, semble se mouvoir, gestes lents, [13/06/2018] Et être comme à court de souffle précisément ce jour, 365 fragments — une année d’écriture —, et s’il fallait en rester là, rien en vérité qui se puisse décider comme cela d’un geste mais un instant le cratère, tels bruits semblant en sourdre, signal d’une activité éruptive à venir et peut-être imminente, éclatera alors son couvercle de lave froide et durcie par des siècles de trêve, propulsant des milliers de scories partout dans l’archipel, il nous faudra quitter ce dernier mais par quelles voies, L’arche revient le nom d’arche dont la construction touche à son terme, nous prendrons le large, cette nuit même s’il le faut, pour la longue dérive en l’attente d’une terre tout autre, que l’on se figurera accueillante, mais la dérive (a été écrite déjà en autre et antérieur volume, confer Cylindres). Paris, France : quatre années d’exil se sont écoulées, et déjà l’archipel ne traverse plus les pensées, rien d’une nostalgie donc n’affecte, le rêve est oublié, [14/06/2018] Maintenant l’inévidence d’une poursuite, le livre saurait finir, peut-être le devrait-il, tes lèvres prononçant devrait sont ce par quoi tu le suggères, je ne sais que dire, alors le silence, la phrase déjà élancée, rien n’enraye, s’élance — silence. Dans l’arrière-chambre, et sur le matelas sans drap aucun, toi lisant L’Amérique, à voix haute, même, Chapitre II, L’oncle, où je m’étais arrêté hier, et où tu reprends comme afin que ne s’en perde pas le fil, de cette lecture de concert, ayant en double le volume, jusqu’à ton sommeil où se poursuit, mais autrement qu’il aura été écrit, le volume, le rêve s’empare ainsi de L’Amérique, et comme afin de lui faire dire ce qu’elle ne saurait dire, L’Amérique parle parmi les voiles, parle et se pare de voiles de tous les voiles possibles et impossibles en présence, où je n’accède pas, soit — d’une présence sans accès. Table centrale dans l’autre chambre vers laquelle je m’achemine, un parchemin, presque*, retient mon attention, [15/06/2018] Tombée de soir, et ce l’on vient ritournelle traversant chaque jour, pensée, les pensées, même si nul ne vient plus, et cela depuis l’exil, toi seule, seule présence mais comme absente depuis tout un temps, étendue sur le divan attendant que l’heure tourne, et elle tourne bien sûr, limitée à cela seul, sa raison d’être. Presque : tu comptes les secondes ce qui est bien la folie même, lecture je m’attache, comptant, à lire le Temps dis-tu s’il est seulement cela te dis-je, alors je t’entraîne hors de la chambre pour une excursion dans le grand air, avec la pensée de te sauver. Au sortir de l’immuable, ce passage au travers d’une abondante végétation, telles fleurs dont la récente averse décuple toute senteur, est le premier saisissement, mais tu comptes encore, alors te parler comme afin de te ramener à la surface d’eaux troubles, y perdant pied ne sachant rien de l’actuelle profondeur, je te tends la main or s’elle t’était insaisissable, [16/06/2018] Telle heure où se décide d’une reprise des feuillets, tout un semestre sans écriture où ne s’éprouva que pauvreté, de cela l’existence, ta compagnie s’invisibilisant graduellement en double solitude rayer ce qui précède, tel parc où tu es censée me rejoindre, un contrordre annulerait la censation*, être appelée par d’autres, mais ce n’est, dis-tu à distance, que différer la rencontre, ayant parlé je te vois posant le combiné, et circulant en une chambre étrangère, moitié de nudité, le poitrail découvert t’acheminant vers l’armoire, et déjà autre appel auquel je n’accède pas, tes paroles de surcroît en langue inquiétante, nul jamais ne l’aura parlée, toi seule, ni ne la parlera plus, sitôt tel mot prononcé, il est oublié, et non seul à se perdre horde or que signifiait-il nous l’ignorons jusqu’à celui ou celle — toi en l’occurrence — qui le prononça, son souvenir perdu. Réveil en sursaut, en rêve la langue du rêve, telle était il y a un instant la langue, inquiète-t-elle moins dès lors, il n’en est pas de reste, une seule désagrégation, tenez de ce mot même qui était à retenir, comme s’il était à sauver du réveil, [17/06/2018] Attablement, afin que commence le jour d’un pas sûr, mais rien n’est sûr quant à la trajectoire future de la phrase, futre avais-je écrit, eating the letter, soit foutre, presque, et donc trajectoire-foutre, ceci dans l’ordre de ce qui se raye, qui vient ? L’on sonne, c’est alors être empêché, l’on saura que le facteur est celui qui sonna, introduisant sous la porte une lettre de toi, je l’ouvre en hâte, mais rien, pas une lettre dans la lettre — l’enveloppe —, une inadvertance dans le premier semblant, à moins que l’absence de lettre fût alors toute ta lettre, n’ayant rien à dire mais signalant une pensée, pour nous deux et le plaisir d’être ensemble, qui reviendra — telle serait la lettre à venir. Détourné de l’écriture, la seule pensée en présence se tourne vers la fenêtre, fermée et que j’ouvre, afin d’aérer l’air saturé de volutes de plus d’un cigare dans la chambre, toute une suite touchant à son terme, que peut-il se passer à présent, tout ne s’est-il pas déjà passé, voici dès lors ce qui se rejoue,